Rechercher

Changement de décor à souhait



Aux prémisses de lent de main, une interrogation : Peut-on vivre sereinement d'une activité créatrice tout en cultivant son potager, visant une certaine autonomie au ryhtme imposé par la nature...

Je m'en vais donc mettre la main à la pâte - tantôt boueuse tantôt farineuse- partageant mon temps entre carnets et jardiniers. Ecolieux, fermes, domaines, je travaille une terre qui n'est pas la mienne, mais cette Terre commune qu'il revient à chacun d'entretenir. Ceux qui m'accueillent ont fait le choix de ne pas accélerer leurs productions par des procédés nocifs en tout point, quitte à voir celles-ci ralentir ou rétrécir. Permaculture pour le jardin, phytothérapie pour les animaux et énergies/outils/sanitaires renouvelables pour la maison, voilà des solutions justes mais qui sollicitent d'avantage notre attention au quotidien car plus lentes qu'un simple bouton à actionner ou qu'un produit chimique à appliquer. On y gagne cependant une grande liberté en devenant créateurs de toutes ces choses essentielles à notre confort de vie, ils nous faut alors trouver le bon équilibre entre le vouloir et le pouvoir !